vendredi 11 novembre 2011

Pete Dexter , gagnant du Prix Du Meilleur Polar Points Seuil 2011

La nouvelle est arrivée rapidement aux jurés du Prix Du meilleur Polar Points 2011 et c'est bien normal : une fois l'échéance de la remise des votes arrivée, il suffisait de compter les voix (dont une double pour le président).
  • Cotton Point de Pete Dexter est classé 1er avec 15 voix, soit presque une majorité absolue.
  • Les Brumes Du Passé de Leonardo Padura (mon choix personnel) est second avec 11 voix.

Cotton Point / Pete Dexter    1er
Cotton Point sur le site de Points
Mon avis : J’ai dû me forcer à poser le bouquin après plusieurs heures de lecture, et ce afin de recommencer à vivre normalement. Les premiers chapitres sont très durs, très noirs mais je voulais en sortir avant de revenir à ma vie.
Heureusement (selon moi), l’humanité de certains personnages apparait par la suite et je lis maintenant de manière plus sereine, en témoin de ces caractères complexes.
C’est du roman noir et pas facile de dire qui sont les gentils ou les méchants… Tous coupables, comme dans « Le Cercle Rouge  » de JP Melville?




Mon avis : Quelle bonne surprise! Et la découverte pour moi d’un auteur qui a déjà plusieurs romans à « rattraper », c’est tout bénef!
Ce bouquin, c’est tout ce que j’aime dans le genre : des survivants du libéralisme pas trop cyniques, rebelles, cultivés et gourmets. Ils ont résisté à l’appel des sirènes de Floride et gardé leur âme cubaine. Les personnages sont intéressants, bien vivants au fil des pages. Les situations permettent des come backs naturels et l’auteur fait partager également son histoire. Après la neige de Syracuse (state of NY) de « Origine », l’île tropicale de Cuba est un vrai dépaysement sans que Padura nous en fasse une publicité mensongère : on y crève de faim et on y boit des bons coups! L’auteur ayant sa photo en couverture, j’ai eu tendance à le voir dans la peau de cet ancien flic…


Jugés moins convaincants par les jurés (mais chacun votait pour un seul livre préféré donc par élimination) : 
    • HIVER   Kallentoft  et  
    • LA RONDE DES INNOCENTS  Valentin Musso ( voir mon avis ci-dessous, donné sur le site Points)
    C’est un premier roman qui ressemble … à un premier roman. Les premiers chapitres me semblent patauds, l’auteur explique beaucoup (trop?) sur les personnages et il utilise une méthode qui a fait ses preuves : deux meurtres plutôt différents vont-ils être liés par la suite ou mener à deux enquêtes distinctes?
    Contrairement à Mme Figaro [...], je me lasse assez vite après quelques pages de cette lecture mais ce n’est pas un défaut rédhibitoire : j’aime cette façon de lire non-obsessionnelle et, de toute façon, je suis un peu fatigué en ce moment...
    Lisant la prose d’un auteur qui doit se faire un prénom, j’apprécie dans La Ronde Des Innocents d’y trouver des petites maladresses, une envie de bien faire comme j’en lis régulièrement dans les quelques tapuscrits qu’on me soumet parfois. Valentin Musso semble nous dire « voyez, vous aussi vous pouvez être publié ».
    Mais il y a aussi la conséquence de cette impression : je compte beaucoup sur la deuxième partie du bouquin qui devra être bien ficelée pour me convaincre que l’histoire seule aurait suffi à emballer un éditeur. Vos critiques déjà publiées ici semblent rassurantes sur ce point.

    le 01 juillet 2011 à 14 h 00 min 
    Note : finalement, la fin du livre ne rachètera pas vraiment la première partie. Juste un premier roman pas trop mal...


    ref : http://www.meilleurpolar.com/















    2 commentaires:

    1. Salut, tu as gégainé avant moi, puisque j'en parlerai mardi. Je suis content pour ma part, puisque j'ai voté pour Pete Dexter, après une brève hésitation entre Hiver et Hypothermie. Pour les autres avis, je suis totalement d'accord avec toi. Amitiés. Pierre

      RépondreSupprimer
    2. j ai hésité un peu avant de publier mais comme ce n'était plus un secret. du coup, j'ai repris mes commentaires qui n'avaient pas mérité un article... cordialement.

      RépondreSupprimer