dimanche 23 mars 2014

San Francisco gratuit

                                                                 TOUTES DESTINATIONS

SAN FRANCISCO GRATUIT

Amer Savoir > USA > SAN FRANCISCO > San Francisco Gratuit



A san Francisco, les hôtels et les restaus sont plutôt chers mais c'est une ville qui offre de nombreuses découvertes gratuites.

 

 

 San Francisco se découvre surtout à pied



      1. Explorer les ruelles et boutiques de Chinatown
      Grant Avenue, colonne vertébrale du quartier
      Chinese Historical Society of America Museum



      2. Grimper les escaliers de Russian Hill pour découvrir les plus beaux panoramas sur la baie et l'ile d'Alcatraz,
      Russian Hill : Lombard Street
      Nob Hill : Cable Car Museum


      3. Descendre la mythique Lombard Street entre les hortensias,

      4.Déambuler à NorthBeach  


      5. Humer l’histoire des Beatniks au City Lights Bookstore,

      6.Se promener main dans la main sur les quais du Fisherman's Wharf et aller saluer les otaries du Pier 39,  
      Pier 39
      Historic Ships (San Francisco Maritime National Historical Park)
      Alcatraz


      7.Admirer le célèbre point de vue sur les maisons victoriennes d'Alamo Square, 


      8.Découvrir les fresques de Mission
      Les peintures murales, la galerie d'art du quartier


      9.Prendre le pouls du quartier de Mission le dimanche dans Mission Park,

      10.Arpenter les rues de Haight Ashbury en regardant ses plus belles demeures anciennes,

      11.Découvrir le panorama du haut des Twin Peaks,

      12. Parcourir inlassablement le Golden Gate Park pour déboucher sur Ocean Beach livrée aux humeurs du Pacifique,

      13.Longer la côte sauvage par le Land's End Trail ou le Coastal Trail jusqu’à découvrir les plus beaux points de vue sur le Golden Gate,

      14. Admirer le panorama sur le pont depuis les Marin Headlands 

      15.Admirer le panorama sur la skyline depuis Treasure Island...



        Et pour mieux découvrir  chaque secteur,

        vous pouvez vous inscrire aux visites guidees gratuites organisées par SFCity Guides (• sfcityguides.org•). Pourboire néanmoins bienvenu !
        http://sfcityguides.org/


        Pour les longues distances, entre Fisherman s Wharf, le centre et Castro, la ligne du tram historique offre un voyage dans le temps pour seulement 2$ à bord de wagons vintages.

        Musées gratuits :

        Parmi les nombreux musées de la ville, certains sont carrément gratuits.
        Parmi les plus intéressants figurent




        S'ils sont payants,

        les autres musées, parmi lesquels les plus grands, offrent pour la plupart l'entrée gratuite une journée par mois, en général durant la 1 ère semaine du mois
        La plupart des musées proposent en outre des visites guidées gratuites. 
        Même le très cher Exploratorium organise parfois des free days ou free events. 
        Renseignez vous sur : • sf. funcheap.com
        http://sf.funcheap.com/

         

        Dans le Golden Gate Park,

        •  l’entrée de l’adorable Japanese Tea Garden tous les lundi, mercredi et vendredi de 9h à 10h.

        Galeries d’Art

        L'accès aux galeries d'art est naturellement gratuit. Ne ratez pas celle installée  dans le superbe Frank Lloyd Wright Building, sur Maiden Lane, à deux pas de Union Square.

        Sorties gratuites :

        Le soir venu, certaines boites mythiques, comme  
        ·         le Ruby Sky,
        ·         le DNA Lounge,
        ·         le Boom Boom Room (dim soir),
        ·          l’Amnesia à Mission,
        ·         le Badlands a Castro,
        offrent parfois l'entrée gratuite - surtout en début de semaine et/ou si vous arrivez avant 23h (quand il n'y a encore pas grand monde...).

        Musique live, récitals de poésie

        et autres soirées cinémas animent gratuitement de nombreux bars, parmi lesquels:
        • le Brainwash Laundromat a SoMa,
        • Rickhouse,
        • le Pied Piper Bar & Grill et
        • Bix dans le Financial District,
        • The Saloon à North Beach, (rock et blues).

        Les bonnes affaires du soir :

        http://www.tixbayarea.org/Et sans être gratuits, les billets invendus pour les spectacles du jour sont proposés à -50 % par le guichet Tix d'Union Square. Profitez-en !  

        Les nombreuses fêtes et festivals qui émaillent L’année apportent aussi leur lot d'activités et de concerts gratuits.

        Et pour communiquer, vous pourrez compter sur la wifi gratuite presque partout et trouverez des ordinateurs connectes à disposition de tous à la bibliothèque et
        dans les magasins Apple.


        Sources :
        http://www.sanfranciscochinatown.com/
        http://www.linternaute.com/voyage/etats-unis/san-francisco/monument/russian-hill-et-lombard-street/
        http://www.citylights.com/ 
        http://www.fishermanswharf.org/
        http://www.sfbotanicalgarden.org/
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Lombard_Street_%28San_Francisco%29
        http://fr.wikipedia.org/wiki/North_Beach_%28San_Francisco%29
        http://www.tixbayarea.org/
        https://www.wellsfargo.com/about/history/museums/san_francisco 
        http://www.cablecarmuseum.org/
        http://www.nps.gov/safr/planyourvisit/the-visitor-center.htm 
        http://guardiansofthecity.org/sffd/
        http://www.presidio.gov/explore/Pages/fort-point.aspx
        http://fr.wikipedia.org/wiki/California_Palace_of_the_Legion_of_Honor 
        http://www.glbthistory.org/museum/
        http://www.asianart.org/

        jeudi 13 mars 2014

        J'ai lu 13 hours & 13 heures de Deon Meyer




        Je n' ai pas encore réussi à prendre en faute Deon Meyer.
        En le lisant en traduction française comme en anglais, ses bouquins sont absolument passionnants et je trouve qu'on ne pense pas assez à cet auteur au moment de s'offrir ou d'offrir un polar.
        Plutôt que les bannières  "prix de la police montée" ou "choix des femmes de Bagnolet" et autres conseils de libraires radiodiffusés qui s'extasient sur des bouquins ...euh...bof,  " 7 Jours" ou "Le Pic Du Diable" étaient excellents et je n'ai pas été déçu avec "13 hours" qui se déroule sur...13 heures d'une seule journée, à Capetown en Afrique du Sud.

         

        Pitch :
        Le gouvernement impose ses nouveaux policiers encore inexpérimentés et le "vieux" Benny Griessel a pour mission de les chapeauter sur deux enquêtes qui apparaissent le même jour : le meurtre d'un producteur connu de musique et une deuxième affaire, le meurtre sanglant d'une jeune américaine ainsi que la fuite de sa  copine dans les rues de la ville, à la recherche d'un abri.
        Facile pour une jeune américaine blanche de demander de l'aide dans les quartiers blancs du Cap? Détrompez_vous! Surtout que la jeune fille, poursuivie par un  groupe de mecs armés, semble vouloir éviter l'aide de la police. Les différents enquêteurs sont très bien rendus et Benny Griessel suivi par l'auteur sur plusieurs bouquins est impayable.

        Bilan : 
        Le bouquin est haletant en ce qui concerne la fuite de la jeune fille qui, heureusement, ne manque pas d'idées. Pour une fois, le lecteur se dit qu'il ne pourrait guère faire mieux qu'elle et souvent moins bien.
        Le meurtre du producteur montre comment les anciens blancs tout puissants continuent de tenir à distance et à mépriser les nouveaux détenteurs de la force policière, quelque soit leur couleur.
        L'enquêteur est identique à lui même d'un roman à l'autre, malgré ses évolutions, et nous livre notamment une croustillante conversation roublarde qu'il a avec son fils qui veut se lancer dans la musique...
        Deon Meyer sait vraiment faire vivre le polar d'investigation.





        Conversation entre Griessel et son fils qui veut arrêter le lycée pour faire de la musique

        He got into his car, took his cell phone's hands-free kit out of the cubby hole, plugged it in and drove away to Buitengracht and the Nl.
        'Hi, Dad.'
        'How's it going, Fritz?'
        'No, cool, Dad, cool.'
        'Six thousand rand for each ou in the band?'
        'Yes, Dad. Awesome, and they pay for our meals and accommodation and everything.'
        'That's fantastic,' said Griessel.
        'I know. A professional musician doesn't need Matric, Dad, I mean, what for, why must I know about the sex life of the snail? Dad, you and Ma must sign this letter, because I'm only eighteen in December.'
        'Bring me the letter, then, Fritz.'
        'Really, Dad?'
        'Sure. A guy doesn't need more than six thousand a month. Let's see, your flat will cost you about two thousand a month ...'
        'No, Dad, I'll still stay at home, so ...'
        'But you will pay your mother rent, won't you? For laundry and cleaning and the food?'
        'You think I should?'
        'I don't know, Fritz - what do you think is the right thing to do?'
        'Sure, Dad, that sounds right.'
        'And you will need a car. Let's say a payment of about two thousand, plus insurance and petrol and services, three, three and a half...'
        'No, Dad, Rohan picked up a Ford Bantam for thirty-two. A guy doesn't need a grand car to start with.'
        'Where did he get the thirty-two?'
        'From his father.'
        'And where are you going to get thirty-two from?'
        'I... er ...'
        'Well, let's say you save two thousand a month for a car, then that's only fifteen months, a year and a half, then you'll have your Bantam, but we are already at expenses of four thousand, and you haven't bought any clothes, or airtime for your phone, strings for your guitar, razor blades, aftershave, deodorant, or taken a chick out for dinner ...'
        'We don't call them "chicks" any more, Dad.' But the first signs of understanding crept into his son's voice and the enthusiasm had begun to wane.
        'What do you call them?'
        'Girls, Dad.'
        'When the tour is over, Fritz, where will the next six thousand a month come from?'
        'Something will come up.'
        'And if it doesn't?'
        'Why do you always have to be so negative, Dad? You don't want me to be happy.'
        'How can you be happy if you don't have an income?'
        'We're going to make a CD. We're going to take the money from the tour and make a CD and then ...'
        'But if you use the money from the tour for a CD, what are you going to live on?'
        Silence. 'You never let me do anything. A dude can't even dream.'
        'I want you to have everything, my son. That's why I am asking these questions.'
        No reaction.
        'Will you think it over a little, Fritz?'
        'Why do I have to know about the sex life of the snail, Dad?'
        'That's a whole other argument. Will you think about it?'
        A slow and reluctant 'Yeeeaah, sure.'
        'OK, we'll talk again.'
        'OK, Dad.'
        He smiled to himself in the car on the N1. His boy. Just like he was. Lots of plans.
         

        mardi 4 mars 2014

        Stopper un email envoyé par erreur

        Stopper un email envoyé par erreur?

        Annuler un email envoyé trop précipitamment?

        C'est possible pour les utilisateurs de Gmail.




        1.  ouvrir son gmail et cliquer en haut à droite sur la roue crantée des réglages. 


        2  cliquer sur "paramètres"

        3  Dans le 1er onglet "Général", descendre jusqu'à "Annuler l'envoi" et cocher la case si elle ne l'est pas.
        4   choisir la durée possible du délai pendant lequel vous pourrez annuler un envoi (maxi 30  secondes, actuellement)

        5   vérifier  : case cochée,  durée choisie 


        6    en bas de page , cliquer "Enregistrer les modifications"

        A chaque fois que vous enverrez un mail, un affichage en haut de page vous laissera le temps de réfléchir à l'annulation .

        en video, en 30 secondes, en anglais :


        A & L