mercredi 2 mars 2011

Les Visages - Jesse Kellerman

Je me suis rué sur "Les Visages " de Jesse Kellerman qui fait pas mal de bruit récemment. Un libraire d'une chronique Thrillers de France Info le vantait fin janvier.
J'ai été intéressé mais pas emballé. Trop d'attentes? Non, pas cela non plus.

Je m'attendais, je crois, à quelque chose de plus nouveau.
Le livre n'est pas mal écrit mais sans plus. Les chapitres alternent la narration d'une enquête qui alterne avec une espèce de journal intime : rien de nouveau là-dessus.
Les personnages sont à mon avis, quelconques et finalement assez stéréotypés : un demeuré qui vit seul dans son appartement et sa vision de la vie, un jeune responsable de galerie de peinture qui s'est "échappé" de l'emprise de son père milliardaire, un ami et secretaire particulier du milliardaire qui fait le lien entre père et fils : non, vraiment, il n'y a rien de bien excitant là-dedans et le fait que des visages d'enfants disparus apparaissent dans une fresque crayonnée sur des feuilles de ramettes ne suffit pas à emporter mon adhésion...
Bon, j'avoue, je ne me suis pas ennuyé mais je n'ai juste pas compris l'engouement que ce livre déclenchait. une campagne de pub?

10 avril 2011 : D'autres avis du moment sur ce livre : http://www.meilleurpolar.com/ 

« Si vous n’avez pas encore lu Jesse Kellerman, ne perdez pas une seconde. On ne rencontre pas tous les jours un talent de cette ampleur. » Harlan Coben

« Une écriture remarquable, une tension maximale, un roman obsédant. Le meilleur thriller de l’année. » The Guardian

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire