dimanche 24 avril 2011

Signature de Hervé Hadmar avec Sandrine Bonnaire et Sami Bouajila



La différence entre enfants et adultes, c'est que les enfants n'ont jamais été adultes alors que les adultes ont toujours été des enfants. Toman, le pêcheur réunionnais a des visions de son enfance qui lui reviennent.
Mais il est aussi complètement ancré dans son actualité d'adulte. il veut bien garder l'enfant d'Hélène quand elle est absente et un jeune Zorro habillé de sa panoplie complète guette parfois son retour. Il se sent aussi impliqué quand un enfant battu se retrouve à l'hôpital et que sa mère l'a défendu en blessant le père. Connaissant les terres de Haut comme sa poche et habitué à la traque (du gibier?) , Toman va partir faire justice à sa manière en recherchant le mauvais père.




Sandrine BONNAIRE, elle,  descend d'avion sur l'ïle et ce n'est pas vraiment pour faire son travail habituel de journaliste, habituellement en freelance. Si elle parait begueule, c'est qu'elle est allergique à la poussière et qu'une voiture propre, ce n'est pas suffisant pour elle ; alors quant à voyager dans les poubelles que son premier guide lui propose... Elle aussi recherche quelqu'un et on va l'orienter vers Toman qui connait si bien l'île... 
Elle et lui semblent destinés à travailler ensemble mais on sent bien que ce ne sera pas une alliance du genre "A la Poursuite Du Diamant Vert" : les scénaristes Hervé HADMAR  et Marc HERPOUX signent un scénario sans faute pour le début de cette série française qui se démarque notablement de la sousoupe habituelle qui copie les tics américains sans en fournir l'excellence en se disant que ça sera bien suffisant pour le beauf moyen et des acteurs payés par les pubs envahissantes qui les saucissonnent.

Non, ici,  une bande sonore emplie des ambiances d'outremer (un régal au casque),une musique souvent retenue mais qui semble parfois s'emballer à contre courant,  des dialogues parlés exigeants mais naturels qui sont dans le bon registre et pas trop explicatifs : il va falloir enregistrer et rester concentré devant l'écran pour en profiter au maximum.

Contrairement à un défaut habituel à la télé française, les seconds rôles insulaires et hexagonaux  sont dans le ton ,en jeu et en dialogue,  et non pas des concessions de casting imposées par copinage, et il faut le saluer : ça évite le côté "récitation de cours élémentaire" cher à notre président et aux séries françaises du moment ; une exigence du metteur en scène Hervé HADMAR?
Pour ceux qui ne l'avaient pas compris, je trouve que Signature, dans ses premiers épisodes, est  une réussite qui augure bien de la suite : n'étant pas invité aux pré-projections, je ne peux garantir la suite...
Cette série pourrait représenter ce que la France fait de mieux quand tout le monde veut bien s'en donner la peine et relire les dialogues avant de les faire jouer.

  • A voir : Oui
  • En rattrapage sur le Replay de FR2 (genre freebox) our sur replay FR2
  • Tous les vendredi depuis le 22 avril à 20h35. Sans publicité à part les parrainages qui se sont imposés contre toute raison pendant les périodes "sans publicité" entre les épisodes.
 

1 commentaire:

  1. Your blog is great你的部落格真好!!
    If you like, come back and visit mine: http://b2322858.blogspot.com/

    Thank you!!Wang Han Pin(王翰彬)
    From Taichung,Taiwan(台灣)

    RépondreSupprimer