mercredi 22 août 2012

La Twingo ne démarre pas


La Twingo ne démarre pas

  1. Le démarreur tourne mais le moteur ne se lance pas.

Inutile d'essayer de démarrer au delà de 4 ou 5 essais : le démarreur est le moteur électrique le plus puissant d'une voiture et il vide la batterie en quelques dizaines de secondes...

En dehors des causes habituelles (bougies...) la Twingo à allumage électronique et injection (moteur D7F) utilise des capteurs qui calculent la vitesse du moteur, du ralenti, etc...
L'un de ces capteurs est la sonde PMH (Point Mort Haut) qui calcule le nombre de tours du moteur et règle le ralenti, empêchant la voiture de caler ou de s'emballer. Cette sonde comprend un aimant qui finit par se recouvrir de limaille de fer venue de son entourage. La sonde ne peut plus "compter" et la voiture ne démarre plus. Plutôt que la changer, on peut la nettoyer, mais, généralement, on a surtout besoin de démarrer... un coup de clé à molette ou marteau sur la sonde PMH suffit à la débarrasser d'un peu de limaille et la voiture démarre (un truc donné par un mécanicien Renault qui m'a sauvé alors que la Twingo était pleine pour un déménagement et que le dépanneur n'avait rien pu faire .) Par la suite, on aura a faire la même opération de temps en temps mais rien ne s'oppose à faire durer...


Où trouver la sonde PMH?

Capot moteur ouvert, face au moteur, la sonde est sur la droite, au dessus de la gosse durite.
On déconnecte la liaison électrique si on risque de la casser en frappant... Un ou deux coups secs de petit marteau sur la partie plastifiée identifiée en bleu sur la photo.

On pourra changer éventuellement la pièce (environ 40 euros chez Renault).
Note : Selon Dedecotech , ce genre de capteur est  présent sur les moteurs Renault   - 1,2 l: D4F, D7F, E7F.      - 1,4 l: E7J, K4J, E7J.     - 1,5 l: K9K     - 1,6 l: K4M, K7M.     - 1,8 l: F3P, F4P, F7P.     - 1,9 l: F8Q, F9Q.     - 2,0 l: F3R, F4R, F5R, M9R.     - 2,2 l: G9T.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire