jeudi 25 février 2010

Une Mort Esthétique, P.D.James, roman


Dans « une mort esthétique », P. D. James retrouve son héros favori , le commandant Dalgliesh. Pour ceux, dont je suis, qui l’avaient  un peu perdue de vue, je rappelle que P. D. James ne doit pas être confondue avec toute une flopée de nouvelles arrivées sur le marché du roman policier féminin. Né en 1920, l'auteur a fait sa carrière autour de deux héros principaux : le commandant Dalgliesh dont elle parle ici, et une certaine Cordelia Grey qu'elle a faits intervenir dans deux romans très intéressants. Mais le héros d’aujourd’hui a toute légitimité pour enquêter puisqu'il fait partie des services de police alors qu'un héros ordinaire se retrouve sans cesse en présence d'assassinats tombés du ciel  comme s’il les attirait comme un aimant. Lui, c'est son job. Il enquête.
Dans « une mort esthétique », le commandant n'apparaît qu'à la moitié du livre. Il est assisté de ses deux adjoints et intervient cette fois-ci en dehors de Londres car la présence de leur équipe spéciale semble avoir été demandée en au lieu. Certes, la mort est assez célèbre mais rien ne justifie qu'on envoie une équipe londonienne en pleine cambrousse. C’est dans un magnifique cottage  transformé en clinique de chirurgie esthétique que cette journaliste de tabloïd a été retrouvée assassinée après qu’elle ait décidé de se faire ôter une cicatrice qu'il défigurait. Pourquoi avoir tant attendu pour cette opération ? « Parce que je n'avais plus besoin d’elle » a confié la patiente à un son chirurgien.
Mon avis : du bon roman policier d'investigation, peut-être un peu moins fouillé que les opus précédents mais qui nous rappelle agréablement laquelle les œuvres de ce grand écrivain. J'ai trouvé la fin un peu confuse mais l'ambiance et la vie des personnages bien présents.

A lire : oui
A acheter :pourquoi pas

 Ce livre est en prêt au rayon ROMAN POLICIER de la Bibliothèque Couronnes.
  
sources wikipedia : Le Cycle Adam Dalgliesh 

Cycle Cordélia Gray



    vendredi 12 février 2010

    Chiens Et Loups - Martin Cruz Smith

    Arkadi Renko, l'enquêteur de "Gorki Park" tombé en disgrâce après cet épisode puis travailleur sur un bateau-usine de pèche est réhabilité. Sa nouvelle enquête va le conduire dans l'après Tchernobyl.

    Mon avis : un grand livre avec un souffle implacable comme la plupart des bouquins de Martin Cruz Smith.
    La Russie, les valeurs, l'honneur... Excellent.

    A lire : oui
    A acheter : oui

    Série de l'inspecteur Arkadi Renko (wikipedia)

    Mettant en scène un incorruptible agent de la milice soviétique
    • 1981 - Parc Gorki (Gorky Park) - édition Robert Laffont (1 novembre 1981 ; Collection : Best-sellers ; 390 pages) ISBN 2-221-00824-3 - réédition Pocket (traduction : Jean Rosenthal ; juillet 2004 ; Pocket Thriller, numéro 4237) ISBN 2-266-14367-0.
    1981 - Parc Gorki (Gorky Park) – Il parait que les membres de la nomenklatura sovietique se faisaient envoyer le bouquin pour essayer d’y reconnaitre les personnages. Succès mondial. Le film est bien moins riche que le livre mais reste intéressant.   
    • 1990 - L'Étoile polaire (Polar Star 1989) - édition Robert Laffont (16 octobre 1990 ; Collection : Best-sellers; 343 pages) ISBN 2-221-06485-2; (1990 ; Collection : Livre de Poche ; 437 pages) ISBN 2-253-06117-4 (- réédition Pocket (août 2004 ; Pocket Thriller, numéro 10630) ISBN 2-266-14368-9.
      1990 - L'Étoile polaire  . c’est la punition de l’inspecteur Arkadi Renko 
    • 1992 - Red Square - réédition LGF - Livre de Poche (1 novembre 1996 ; 510 pages) ISBN 2-253-07684-8 - réédition Pocket (août 2004 ; Pocket Thriller) ISBN 2-266-11531-6.
    • 2000 - Havana Bay (édition américaine 1999)- édition Robert Laffont (11 mars 2000 ; 365 pages ; Collection : Best-sellers) ISBN 2-221-08352-0 - réédition Pocket (juillet 2004 ; Pocket Thriller, numéro 11367) ISBN 2-266-11525-1.
    Arkady Renko, l'inoubliable détective de Parc Gorki, débarque à Cuba pour identifier le corps d'un Russe exilé et retrouvé noyé dans le port de La Havane. L'auteur nous laisse découvrir une ville au charme ensorcelant, où les apparences nonchalantes cachent des traditions ténébreuses.

    Série The Inquisitor 

    (wikipedia) 

    Mettant en scène un James Bond du Vatican, l'Inquisiteur.Romans écrits sous le pseudonyme de Simon Quinn

    1. 1974 - The Devil in Kansas
    2. 1974 - The Last Time I Saw Hell
    3. 1974 - Nuplex Red
    4. 1974 - His Eminence, Death
    5. 1975 - The Midas Coffin
    6. 1975 - Last Rites for the Vulture

    Autres romans (wikipedia)

    • 1970 - The Indians Won
    • 1972 - Blues pour un tsigane (Canto for a Gypsy) - édition Pocket (12 septembre 1999 ; Collection : Noir) ISBN 2-266-07596-9
      • Rif chez les manouches Gallimard (31 mai 1972 ; Collection : Serie Noire) ISBN 2-07-048492-0
      • Requiem pour un tsigane Pocket (12 septembre 1999 ; Collection : Noir) ISBN 2-266-07597-7
    • 1972 - The Analog Bullet
    • 1972 - Inca Death Squad - sous le pseudo de Nick Carter
    • 1973 - The Devil's Dozen - sous le pseudo de Nick Carter  
    • 1975 - Gypsy in Amber
    • 1975 - The Human Factor - sous le pseudo de Simon Quinn
    • 1975 - The Wilderness Family - sous le pseudo de Martin Quinn
    • 1977 - Le vol noir (Nightwing) - 263 pages ISBN 2258004667
    • 1986 - Los Alamos (Stallion Gate) 
    • La Colline Interdite - éditeur : Robert Laffont (17 septembre 1986 ; 319 pages ; Collection : Best-sellers)  ISBN 2-221-05111-4

       




       
      .