jeudi 2 décembre 2010

Miracle à Speedy Motors - Alexander McCALL SMITH


Quand la température en journée ne dépasse pas zéro degré, que l'hiver est attendu dans 3 semaines mais qu'il y a déjà quinze centimètres de neige dehors, il peut être tentant de lire un polar exotique dont la quatrième de couverture mentionne que l'action se déroule au Bostwana.
Après les personnages de David Peace Dans GB 84, j'avais très envie de me nettoyer l'âme et j'étais prèt à suivre une enquêtrice bostwanaise prénommée Precious dont le principal tourment semble être l'attitude étrange de son mari adorable ou les lettres anonymes qui la traitent de grosse mémé alors qu'elle est de constitution "traditionnelle" (Traditionally Built ).
En vérité, nous sommes ici dans la seule agence de détective féminine du Bostwana et ces deux dames ont beaucoup de soucis, s'inquiètant bien souvent davantage de l'affront qu'elles pourraient faire à un suspect si elles se trompaient à son sujet que de récolter des indices.
C'est aussi un véritable plaisir de suivre Mma Makutsi, la secrétaire de l'agence qui tient à se faire appeler "Secrétaire Principale" depuis ses 97/100 obtenus à l'école de secrétariat. Ses préoccupations sont tangibles car les lettres anonymes se moquent de ses grosses lunettes. Devra t elle en changer avant d'épouser Mr Phuti, propriétaire du magasin de meubles (sauf les lits!) ?
Avec ça, les apprentis du garage sont irrévérencieux, les renseignements donnés sont souvent faux et quand on retrouve une personne disparue, on ne sait trop si on doit le déclarer au clien qui la recherche.
Heureusement, les nombreuses "heures du thé" aident nos enquêtrice à la discussion d'où jaillit souvent la lumière, Precious Ramotsve a un peu d'argent de côté sous forme de bétail et les bévues auront aussi leurs bons côtés.On est très loin de Dashiell Hammett  et c'est très bien ainsi.
Le livre refermé, j'avais envie d'être gentil avec l'humanité entière et je pouvais méditer les enseignements de vie de cette héroïne merveilleuse. Très agréable et dépaysant.

A lire :      oui, pour le ses personnages chaleureux et tendres
A acheter  : dans une collection, pourquoi pas.

Le livre : Miracle à Speedy Motors ,2008,(traduit de l'anglais par Élisabeth Kern), éditions 10/18, coll. « Grands détectives » no 4226, Paris, 2009, 252 p., (ISBN 978-2-264-04836-3), (Notice BNF no FRBNF41409120c). 
La collection Bostwanaise de l'auteur : 

Les enquêtes de Mma Ramotswe
Mma Ramotswe
Les Larmes de la girafe
Vague à l'âme au Botswana
Les Mots perdus du Kalahari
La vie comme elle va
En charmante compagnie
1 cobra, 2 souliers et beaucoup d'ennuis
Le bon mari de Zebra Drive
Miracle à Speedy Motors
Vérité et feuilles de thé 

Alexander McCALL SMITH a une collection plus connue se déroulant en Ecosses au "44 Scotland Street" à la manière des "chroniques de San Francisco".


Peu de site en français consacrés à l'auteur :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire