samedi 24 septembre 2011

Orages ordinaires / William BOYD / Roman

rappel :Les Thrillers de Cinéma de 2010 parus en DVD

"On n'en a que pour son argent ", un axiome qui se révèle faux la plupart du temps mais qu'on pourrait espérer se vérifier quand on investit près de 22 euros dans un bouquin d'un éditeur sérieux (Seuil), d'un auteur reconnu (William Boyd) qui fait régulièrement de bons tirages.
"Orages Ordinaires" a été traduit en français en dépit du bon sens et, visiblement, les relecteurs étaient souffrants. Alors que le style de Boyd est généralement une des qualités de ses productions, il vaut mieux ne pas trop s’appesantir ici sur les voitures qui changent de modèle (Nissan Primera devient de temps à autre "une primavera") ou celui des personnages : Jonjo devient Jonju parfois...
Heureusement, il y a l'histoire,les situations, les enchainements et un thème qui rejoint étrangement notre actualité : un dossier accablant sur un médicament dangereux est dans la nature et il va y avoir des morts.
Un deuxième thème nous interpelle : comment pourrais je me débrouiller à notre époque pour disparaitre si j'étais recherché et ma tête mise à prix? pas de logement, pas de carte de paiement...
Un troisième? Pourrais-je trouver le bonheur en perdant la vie que j'ai mis des années à construire, sans revoir mes parents, ma femme,etc..?
William Boyd, une fois de plus, s'en sort très bien et son héros Adam aussi. Le naufragé de 2010 fera quelques bêtises mais réussira souvent  à mettre en échec la police qui le recherche et en veut à sa liberté mais surtout, il parviendra longtemps à échapper aux tueurs envoyés par les financiers qui ont tout à perdre si le dossier sensible est publié. Adam ne comprend malheureusement pas immédiatement que ce dossier est également sa seule chance de survie...
Un bon bouquin dont les personnages sont intéressants, l'intrigue bien menée et un heros qui se découvrira une endurance et un goût de vivre qu'il ne soupçonnait pas. Le contraire d'un roman noir...



La chronique audio sur RTL : http://media.rtl.fr/online/sound/2010/0919/5951673637_c-est-a-lire-orages-ordinaires-de-william-boyd.mp3

La critique sur "le monde de monsieur pickwick"

1 commentaire:

  1. Je suis en train de lire ce livre et je suis bien d'accord avec vous: il souffre d'une traduction française vraiment mediocre hélas; au début, c'etait tellement horripilant que j'ai failli lacher le livre, mais j'ai tenu bon et l'interet de l'intrigue a maintenant heureusement pris le dessus...

    RépondreSupprimer