mardi 3 juillet 2012

L'Heure Des Gentlemen - Don WINSLOW - Roman

On ne peut pas dire que le Polar Californien est un genre en lui-même tellement les variantes en sont nombreuses. Entre les mondes de James Ellroy et ceux de Joseph Hansen, peu de points communs. Don Winslow s'intéresse à la SC (South California), à SD (San Diego appelée amicalement San Dog) et aux surfers du XXIème siècle.
Evidemment, pas de quoi faire une série si ces surfeurs ne sortent pas de l'océan mais chacun d'eux a un "petit boulot", qui dans la police, qui dans une boutique de location de planches, qui en maître nageur tombeur,etc... Afin d'éviter le syndrome Miss Marpple, la retraitée paisible qui attire les meurtres de façon irréaliste, le héros de Don Winslow , qui s'appelle Boone Daniels est DP (détective privé, je précise pour les âmes perverties) en plus d'être surfer, beau garçon, coeur d'artichaud, timide et baraqué...
Notre ami Boone est aussi un peu morose : la seule fille du clan des surfers de La Patrouille de L'Aube qui réunit les jeunes dans l'eau chaque jour, la seule fille, donc, vient de passer professionnelle de la planche et fait une tournée  sponsorisée loin du pauvre DP. De plus, il ne sait pas trop dans quelle "position" ils étaient au moment de la séparation : amis? amants? presque fiancés?
Pire, le mois d'Août s'étire sur PB (Pacific Beach) et pas l'ombre d'un roll, d'une vague voire d'une vaguelette n'est visible, attendue, même imaginée et se retrouver chaque matin une heure dans l'eau pendant "La Patrouille de l'Aube", avant le boulot, ne permet que de papoter allongé sur son board ou gérer sa gueule de bois de la veille en se soulageant directement dans l'océan sans effort.
Si cette joyeuse bande avait 16 ans de moyenne d'âge, cela serait amusant mais nos compères semblent avoir dépassé la trentaine et d'autres cas de conscience étreignent notre personnage récurrent : n'est-il pas en train de devenir un homme, ne fait-il pas partie des vieux désormais et ne devrait-il pas quitter la "Patrouille de L'Aube" pour intégrer 'L'heure Des Gentlemen" qui lui succède et réunit les vieux briscards du surf qui, pour certains, ne prennent même pas la peine de mettre le pieds dans l'eau.
L'auteur a créé pour son héros tout un monde qui gravite autour du surf californien, en déroulant l'histoire légendaire et ses aboutissants actuels, dans une Californie Du Sud où l'immobilier est la dernière ruée vers l'or, où les petits garçons ont du mal à grandir, où les trentenaires croient avoir perdu toute séduction...
Notre détective ne va-t-il pas perdre ses amis en travaillant pour l'avocat qui défend l'assassin présumé du dieu local de la zénitude surfeuse?
Les gens cool ne sont-ils pas aussi bouchés et intolérants que les beaufs qu'ils fuient?
Y a-t-il une vie après l'âge de 20 ans?
Faut-il embrasser le premier soir?
Peut-on réussir à inventer un responsable à poursuivre en justice (eh, c'est l'Amérique!) quand on a construit sur des sables mouvants des demeures royales pour des dealers et qu'elles ont disparu dans un trou après un mini tremblement de terre arrosé d'une averse?
Je m'aperçois en tapant ces quelques lignes que ce bouquin est étrangement sérieux dans son ton. L'humour y est rare, les pages entièrement documentaires y sont nombreuses : c'est un cours sur la pratique du surf, l'investissement immobilier, la difficulté des relations hommes-femmes quand la femme est avocate et l'homme surfeur, la chronologie des différentes drogues qui se sont succédées dans le corps des californiens, la fin de l'ouverture d'esprit légendaire des surfeurs (lol) qui vire maintenant à l'esprit de clocher xénophobe : ma plage, mon break, mon pick-up, ma vague...
Oui, il y a une intrigue à la Perry Mason, plutôt bien faite d'ailleurs, qui amènera dans l'esprit de notre héros la pire des interrogations : maintenant que j'ai plus de trente ans, que mes amis surfeurs me détestent, que je suis amoureux d'une working girl fashionnista avocate bien payée, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de l’infamie et préparer les concours du barreau?
Ah, l'adolescence mentale où tout est posiible...

Mon avis : une nouveauté sympathique.

L'Heure des Gentlemen
Don Winslow 2009/2012
Editions du Masque  22€50
En bibliothèque de prêt également.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire