mercredi 23 janvier 2013

The Baytown Outlaws. Barry Battles . Film



Pas de grande envie de traiter de romans récemment lus, en ce moment. En effet, comme on le dit dans les séries médicales US :
"Qu'est-ce qu'on a?"

  • En roman, un polar français abracadabrantesque où la plupart des personnages se révèlent être les différentes personnalités dissociées d'une seule jeune fille : indigeste et l'auteur a fait mieux depuis.
  • Un bon bouquin  de Ian Rankin, "Plaintes", bien foutu, une  enquête criminelle de bonne tenue... mais tout çà n'est pas très original même si de bonne tenue... pas assez excitant.
  • Un excellent Ruth Rendell ( La Maison Du Lys Tigré , roman)  avec son incomparable talent à faire surgir l'angoisse dans la description de "nos" travers... Pas de vraie critique sur le net mais j'ai déja dit tout le bien que je pense de cette reine du polar et je suis déjà fan...
Finalement,  le meilleur moment passé récemment, je le dois à "The Baytown Outlaws", un film sorti en salles il y a quelques semaines et qui sortira en France en DVD en avril 2013.
Une bande de jeunes acteurs portés par leurs personnages , des seconds rôles piochés chez des piliers du ciné américain, une action hyperviolente mais peu réaliste et très jouissive. 
l'histoire : point de salut pour les trois frères Oodie, orphelins qui se retrouvent à l âge adultes après avoir connu l’enchaînement des foyers d'accueil du sud américain. Une jeune maman les engage pour reprendre son fils à son mari décadent qui le séquestre. Mais ne sont-ils pas déja engagé par ailleurs?
Un pitch prétexte à des affrontements de bandes armées en tous genres, poursuites de véhicules improbables et dialogues amusants. Les mauvais garçons ont un grand cœur, les flics corrompus rendent la vraie justice et chacun arrive à survivre à des blessures multiples...

Jouissif , et aucun cauchemar quand on a bien compris la règle du jeu (PG18 aux USA). Farci de drapeaux sudistes mais bien moins hypocrite qu' "Inglorious Basterds", dans le genre sanglant.


  • En séance au cinéma 
  • Public adulte
  • en DVD import
  • en location, prêt, achat DVD à partir du 3 avril 2013



références :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire